Retour à la liste des articles

J’ai plus envie…

- Y a des matins comme ça, où je préférerais ne plus me réveiller…

- Oh lalaa… Ca va pas fort, toi !…

- Je m’endors le soir et je me dis « Pourvu que demain n’existe pas, pourvu que je ne me réveille pas… »

- Mmmhhh…

- Puis, j’me réveille quand même, ça me tue…

- Tu serais pas un peu dépressive ?

- Suicidaire tu veux dire !

- Non, dépressive. J’trouve pas que tu sois suicidaire…

- Ah, non ? J’en ai marre pourtant…

- Oui, je vois ça, mais je ne te trouve pas suicidaire pour autant. Tu as les idées noires, c’est vrai, tu es triste, mais il y a un monde entre l’envie de ne plus se réveiller et le passage à l’acte.

- Qu’est-ce que tu veux dire ?

- Ca peut arriver à tout le monde, dans un moment douloureux de la vie, de ne plus avoir envie de se réveiller, de faire face à la journée qui suit… Ce que tu dis, c’est que tu n’as plus envie de souffrir, mais pas que tu n’as plus envie de vivre…

- Ouais…

- Ne plus avoir envie de se réveiller le matin, c’est différent d’avoir envie de mourir… Et encore plus différent d’avoir envie de se tuer. Et puis de le faire !

- Oui… Oui… J’ai pas vraiment envie de me tuer, en effet…

- Tu l’aurais sans doute déjà fait, tu sais les gens qui se suicident n’en parlent pas beaucoup, mais ils passent à l’acte… Et ça surprend tout le monde.

- Oui… Non… C’est pas mon truc, ça… J’en ai marre tout simplement, marre des problèmes, marre de la solitude, marre de cette tristesse qui me colle à la peau... J’sais plus quoi faire…

- Ben tu viens de faire quelque chose d’important !

- Moi ? Quoi ?

- Eh bien, tu m’en as parlé. Tu as arrêté de souffrir seule dans ton coin, tu as fait appel à l’amitié… Et tu vois, je t’écoute, je suis là…

- Oui, toi, t’es vraiment fidèle ! Mais j’suis trop gênée de me plaindre…

- Là n’est pas la question et les amis ça sert aussi à aider à traverser les moments durs.

- Ouais… Heureusement que tu es là, en tous cas !

- Viens, je t’emmène.

- On va où?

- D’abord, faire une petite balade et tu vas me raconter ce qui se passe, ce que tu as sur le cœur… Puis après on ira ensemble au sauna, se faire chouchouter !

- Au sauna ! Mais j’ai jamais fait ça de ma vie ! J’sais pas trop si j’ai envie…

- Tu verras bien, faut essayer pour le savoir…

- Tu crois ?

- Oui, tu as bien fait de m’appeler. Allez viens, ne reste pas toute seule… Je suis là !

Réagir à cet article

Retour à la liste des articles